Absoluliss : le premier bar à lissage do it yourself

Au carrefour des nouvelles tendances des bars à cheveux et du Do It Yourself, la première marque de kit de lissage brésilien fabriqué en France innove avec l’ouverture d’un concept store indédit : le premier bar à lissage do it yourself à Paris, 46 rue du Montparnasse (14e).

51d821e2668dc3c4602a9dcd3e922a9d.jpg

logoabsoluliss.png« On n’est jamais mieux lissé… Que par soi-même »
#ONJML

Lire la suite

Aroma Zone, la beauté naturelle DIY

Avec son nouvel espace, inauguré début 2014 à proximité d’Odéon à Paris, Aroma Zone impose son concept.

devanture-aroma-zone.jpg

Adresse : 25 Rue de l’École de Médecine / 75006 Paris

Lire la suite

Les reportages : DIY Manifesto

Depuis l’année 2008 et sa crise économique, la pratique du DIY s’est généralisée – jusqu’à changer les contours de la ville américaine de Detroit, point de départ de ce webdoc. A travers les portraits de militants du DIY (une mécano vélo queer, un fermier urbain et une activiste d’internet), Hélène Bienvenu et Nora Mandray montrent la crise sous un autre jour, et explorent ce qu’elles nomment la “révolution DIY”Manifesto est un récit de vies et d’engagements. Loin de l’énième pamphlet anticonsumériste, il se veut, avant tout, plaidoyer pour le lien social. Cohérence oblige, il se transpose donc dans la vie réelle : tout le long du mois de juin 2014, des projections et des ateliers ont été organisés lors de trois événements, à Paris et en Province.

00_DJTM_Logo.jpg

Reportages disponibles ici

Lire la suite

Idées de cadeaux en kit pour les bricoleurs

1 – Kit pour brasser sa propre bière

brooklyn_brew_shop_bierbrau_set_3_1.jpg

A partir de 59,95€ sur Cadeaux Folies ici


2 – Un kit pour faire pousser ses champignons 

champignons.jpg

A partir de 15,90€ sur Amazon ici


3 – Fabriquer ses médiators 

e91b_diy_guitar_pick_punch.jpg

A partir de 24.99$ sur Think Geek ici Lire la suite

Ces entreprises qui utilisent le DIY

logo_chicmaker_menu.pngLancé en 2012 par Eléonore de Pommereau et Romain Achard avec le lancement de la première box DIY plébiscitée par les médias, Chic Maker est aujourd’hui la première agence dédiée au Do-It-Yourself. Que cela soit pour animer des magasins ou des  pop-up stores, créer l’ événement auprès des  journalistes, ou engager leurs cibles sur les réseaux sociaux, Chic Maker accompagne les entreprises pour rajouter un zeste de DIY dans leurs activations marketing.


header_logo.28dc4bbce9b9.png

Le site lescommis.com repose sur un principe simple : livrer, sur Paris et sa banlieue, tous les ingrédients permettant de réaliser des recettes élaborées par des chefs. Ces ingrédients sont frais, déjà lavés, découpés, dosés. Il n’y a plus qu’à les cuisiner, avec l’aide de fiches pratiques détaillées.

-Conçue pour être réalisée en moins d’une heure, la formule entrée-plat-dessert est à 20€ par personne. Un kit complet pour épater ses convives en cuisinant comme un chef.


kochhaus_logo.pngSur un principe équivalent au site Les Commis, l’épicerie Kochaus à Berlin présente ses produits par recette. Installé dans le quartier branché de Shöneberg, le magasin dispose les ingrédients en vente sur une vingtaine de tables, avec à chaque fois un panneau qui explique le plat à réaliser.

-Entrées, salades, soupes, plats végétariens, viande, poisson, desserts… Les plats changent chaque jour, pour un menu complet compris entre 10 et 20 euros, nécessitant une heure de préparation au maximum.

-Les ingrédients sont vendus avec un fascicule permettant de reproduire chez soi la recette. Et pour se perfectionner, la boutique propose des cours de cuisine le vendredi. On peut également y réserver un cours privé, pour cuisiner en couple ou entre amis. Lire la suite

Analyse de l’évolution du modèle « DIY » à l’heure du numérique

50c1e9751e6241e340957d04d5cb6b26.jpg

On observe « un mouvement de défiance face à l’hyper-consommation et une recherche de réponses simples à des besoins exprimés » , écrivait le sociologue et écrivain français Eric Donfu en 2010.

Ces réponses, les « Makers » les recherchent indépendamment et s’organisent pour passer du statut de simple consommateur à celui d’acteur. Équipés d’imprimantes 3D, de découpeuses laser et de scanners, ces bricoleurs 2.0 s’approprient les moyens de production pour créer de la valeur utile.

Mais alors, en passant d’un simple mouvement culturel à celui de mouvement ambitionnant de changer la face du monde de l’industrie et de son économie, les makers ne sont-ils pas l’avant garde d’une prochaine révolution industrielle ?

Mutualisation des outils et des savoirs: la vraie révolution?

Lire la suite

Du D.I.Y. au F.I.Y.

2b126de0424472de4dd89cfbcde8b6b5.jpg

La forme dite contemporaine du « faites le vous-même » remonte à 1968 et naît au sein de la communauté hippie de Bay Aera aux Etats-Unis avec le lancement du Whole Earth Catalog par un certain Stewart Brand. Il s’agit d’un catalogue pratique regorgeant d’informations pour tout faire soi-même (matériel, conseils pour acheter pas cher, livres, plans de maisons et de machines…).

wholeearth.jpg

Le DIY représente une myriade d’initiatives et d’alternatives à échelle humaine qui constituent en fin de compte l’esprit d’une contre-culture et une possibilité d’action dont le moteur est notre regard critique sur les modes de vie et de consommation conventionnels de notre société. Cet objet insolite avait pour but de donner des outils d’accès et d’éducation afin de rendre toute utopie et initiative réalisable sans moyens faramineux. « Soyez insatiables. Soyez fous. » dirait Stewart Brand. Lire la suite